Comment choisir une solution de paiement pour son site internet

La mise en place d’un système de paiement efficace sur son site n’est pas évidente et il est important de bien comprendre qui sont les différents acteurs et quelles sont les différentes solutions disponibles.

En premier lieu, il faut que se décider entre un service avec compte VAD (Vente à Distance = compte bancaire pour faire des transaction en ligne) ou sans compte VAD

a) Les services sans compte VAD, de type Paypal ou Moneybookers

Les services que l’on ouvre sans compte bancaire sont des sites internet qui se proposent de stocker l’argent en ligne et qui offrent une interface de paiement clef en main hébergée sur leurs serveurs. Les plus connus sont Paypal mais il en existe beaucoup d’autres moins connus tels que Moneybookers.

Les avantages sont multiples :

  • la simplicité et la rapidité de mise en place,
  • l’interfaçage aisé avec un site de e-commerce,
  • ainsi que la possibilité créer un compte de ce type sur une société en formation pour facturer et à encaisser du CA avant d’avoir reçu le KBis (document qui atteste de l’existence d’une société). En revanche, l’identification du compte avec une société sera obligatoire à partir d’un certain Chiffre d’Affaire, pour éviter le blanchiment d’argent (seuil de 2000€ pour Paypal si ma mémoire est bonne)

Les inconvénients sont :

  • les coûts élevés (entre 2,5% et 3% par paiement plus des coûts fixes et des conditions particulières pour les remboursement ou les virements).
  • Ensuite, la page de paiement est souvent peu personnalisable. Pour Paypal par exemple, le paiement sur ma première entreprise était très peu pratique et les personnes devaient se connecter à Paypal ou créer un compte Paypal qui demandait de nombreuses informations (nom, prénom, adresse, email, etc.), ce qui fait que notre taux de transformation était faible.
  • Enfin il est impossible de faire du paiement par abonnement en France avec Paypal, contrairement aux USA.

b) les solutions avec compte VAD

Qui dit compte VAD, dit création d’un compte en banque professionnel et donc une société formée. La création de votre compte en banque peut être très longue avec les banques traditionnelles entre la négociation de son taux, les papiers qu’il faut remplir, le fait d’attendre son numéro d’immatriculation de société. Les commissions variables des banques françaises sont très avantageuses par rapport aux banques étrangères et sont de l’ordre de quelques dixièmes de % en fonction des volumes, du panier moyen et de la négociation. Ces banques proposent des solutions techniques de paiement en plus du compte VAD qui sont souvent laides et peu paramétrables (cf. la page immonde où il faut entrer votre numéro de CB sur de nombreux sites marchands français). La solution technique est facturée en plus par un abonnement et une commission fixe par paiement de l’ordre de 0,10€.

A la place de la solution technique par défaut de votre banque, vous pouvez faire appel en plus du compte VAD à un Payment Service Providers ou Payment Gateway qui va être l’intermédiaire technique entre la banque et le site marchand. Les prestataires sont nombreux (Paybox, Payline, Realex Payments, Ogone, etc.). Les barrières à l’entrée légales par pays sont assez fortes et vous ne trouverez pas de prestataires américains en France (souvent plus innovants que les français, tels que Braintree). Passer par ces prestataires permet d’avoir une plus grande sécurité dans les paiements, un meilleur interfaçage avec votre site grâce à leurs API (fonctionnalités actionnables directement dans le code de votre site), la personnalisation de la page de paiement, et la possibilité de renégocier votre taux VAD avec votre banque car la barrière à la sortie bancaire est faible (il suffit de donner un nouveau numéro de compte VAD pour changer de banque). Ces prestataires vous permettront également de prendre une emprunte de carte bancaire pour faire des paiements en plusieurs fois ou des systèmes d’abonnement, chose que vous ne pouvez pas faire seul car il faudrait que votre site soit conforme aux normes PCI DSS (très contraignantes). Ces prestataires facturent un abonnement (de quelques dizaines d’euros), parfois un coût d’installation (de quelques centaines d’euros), et une commission fixe par paiement (de 0,10€ environ). Les moins chers sont à ma connaissance Realex Payments (qui n’est pas compatible avec toutes les banques françaises), Payline et Payzen.

Ensuite, il te faudra intégrer cette solution à votre site. Soit vous êtes sur un  site de e-commerce tout fait du type Prestashop, Magento ou autre, et vous n’avez qu’un plugin (une extension) à installer. Soit vous avez votre propre site et il faut bien compter quelques jours de développements par un freelance expérimenté pour réaliser l’intégration.

Dans ces solutions, il y a un nouveau venu qui propose une offre innovante : c’est Be2Bill du groupe Rentabiliweb. Cette solution te permet d’avoir 1) un compte VAD sans trop attendre 2) un Payment Gateway et 3) un expert de la transformation web. Les commissions sont en revanche un peu supérieures à celles d’un compte VAD chez une banque traditionnelle, même s’il n’y a pas de frais d’installation ou d’abonnement à payer en plus pour le Payment Gateway. C’est une solution intéressante pour toutes les startups qui n’ont pas encore de compte en banque avec une banque traditionnelle ou les sociétés qui n’auront pas de gros paniers moyens ou de gros volumes.

Comment choisir une solution de paiement pour son site internet

Une réflexion au sujet de « Comment choisir une solution de paiement pour son site internet »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *