Créer une place de marché (ou marketplace) en ligne

Nombreux sont les commerciaux à vouloir créer leur place de marché (en anglais marketplace) et à s’interroger sur les moyens techniques qui sont à leur disposition. Cette article partira du principe que vous avez un projet et vous donnera une idée des ressources qu’il faut déployer pour créer un site web et mobile acceptable (les sites d’un très bons niveau sont souvent le fruit de plusieurs années de développement d’équipes pluridisciplinaires et coûtent très cher).

Etape 1 – La conception du site et la création de « mockups »

Avant de vous lancer dans le développement de votre site Internet, commencez par vous mettre dans la peau de vos clients pour savoir ce dont ils auront besoin en priorité. En effet, vous ne pourrez pas tout faire car développer une place de marché prend du temps et nécessite beaucoup d’investissements. Commencez donc par prendre un papier et un crayon et dessinez votre site en vous mettant dans la peau des clients. Vous réaliserez ce que l’on appelle des « mockups » ou « storyboards ». Un excellent outil pour faire cela en ligne est balsamiq (payant). Si vous ne voulez pas payer, il existe des alternatives gratuites comme Pencil.

Ne rédigez pas un cahier des charges technique de 100 pages qui de toute façon ne sera pas respecté. En effet, au fur et à mesure du développement, vous identifierez de nouveaux besoins et affinerez alors vos « mockups ». Le but est alors d’avoir un produit acceptable à mettre en ligne au plus vite (concept à la mode du minimum viable product ou MVP) pour le tester avec de vrais clients.

Etape 2 – Le design et l’identité graphique

Il est inutile de vous rappeler qu’un site Internet n’est pas autre chose que du graphisme et du contenu. Ne négligez donc pas le design de votre site ! Pourtant, lorsqu’on compare la qualité des sites français et américains, on se rend malheureusement compte, que pour beaucoup le design s’arrête au logo (et encore). Designer un site web est un travail de professionnel et l’époque où l’on demande à un étudiant de lycée de réaliser un design et le code du site est révolue !

Il faudra dépenser au moins 4000€ pour avoir une belle charte graphique et les gabarits des principales pages. Les budgets peuvent être beaucoup plus importants si l’on passe par des agences plus connues. Si vous connaissez des étudiants designers, sans doute arriverez-vous à vous en sortir pour 1000€ à 2000€ mais le résultat n’est pas garantie. Personnellement je vous déconseille d’acheter un thème tout fait à 40€ ou de passer par des designers sur 99designs qui vous réalisent le tout pour 200€ car votre site fera amateur et vous ne pourrez pas affiner le design avec les (très) nombreux allez-retours dont vous aurez besoin pour arriver à un design satisfaisant. Comptez plusieurs semaines de travail sur ce point, car les agences de design ne sont pas bien réactives…

Etape 3 – Le développement de votre site

Vous avez maintenant des belles images correspondant aux pages de votre site…. Avez cela vous n’irez pas bien loin… Pour développer une place de marché, comptez  au minimum 2 mois de développement à l’aide d’un développeur en interne ou en freelance. Les chantiers sont nombreux, et par exemple pour une place de marché immobilière :

  • Formulaire d’ajout d’un appartement
  • Compte client, avec connexion, récupération du mot de passe perdu
  • Envoi d’emails automatiques
  • Recherche d’un appartement
  • Géolocalisation
  • Upload d’image pour une annone immobilière
  • Intégration éventuelle avec Facebook et les autres réseaux sociaux
  • Paiement en ligne
  • Facturation
  • version mobile du site
  • etc.

Chacun des points précédents peut prendre plusieurs jours / semaines de développement pour être finalisés. C’est la dernière ligne droite qui est la plus longue car le site n’est jamais assez bien et il faut le tester de nombreuses fois pour détecter les derniers bugs.

Développez avec un outil collaboratif de type github (afin de suivre les versions de votre site et de travailler en équipe) et pensez à tester les fonctionnalités au fur et à mesure (il existe d’excellents moyens de le faire dans les différents langages). Personnellement, je vous conseille de faire appel à un bon développeur en freelance ou en interne pour réaliser votre site. En effet, votre site évoluera surtout si c’est votre moyen principal de gagner votre vie et il faut qu’il soit de bonne qualité. Des prestataires à l’étranger vous proposent de réaliser votre site pour 3000€ à 5000€, mais le résultat ne sera bien souvent pas au rendez-vous. D’autres prestataires pourront vous livrer un demi-site,  bon pour la poubelle. En conclusion, prenez quelqu’un qui a des bonnes références et blindez votre contrat fournisseur…

Etape 3 bis – Intégration du design

Nous l’avons vu, le design rendu par le designer est en format image (photoshop, le plus souvent) avec des pictogrammes en Illustrator. Il vous faut donc transformer vos pages qui ne ressemblent pas à grand chose en votre site final. C’est l’intégration. Cette tâche prend une importance croissante à mesure que le web se professionnalise et que les internautes attendent de l’interactivité sur le site. En effet, un site web ou mobile n’est pas juste une image. L’internaute interagit avec le site, clique sur des liens, recherche des résultats, veut être guidé. Et l’erreur ne pardonne pas car l’internaute est toujours à un clic que votre concurrent ! Pour intégrer un site, comptez environ 1 J par page, voire plus pour les pages compliquées.

L’intégrateur est un développeur, car il écrit du code. Mais il doit avoir un sens prononcé de l’ergonomie et doit pouvoir adapter un peu le design pour le rendre compatible pour le web et le mobile. Les bons intégrateurs ne sont pas légions en France, d’où le niveau médiocre de la plupart des sites Internet français.

L’autre difficulté de l’intégration, c’est d’être compatible avec les différents usages : site mobile, site pour tablettes, site pour ordinateur portable, site pour grand écran, site accessible pour personnes mal-voyantes ou âgées, etc. Ensuite, pour chacun des usages, le site ne s’affichera pas de la même manière suivant le navigateur ou le système d’exploitation, la résolution de l’écran. Vous ne pourrez pas être exhaustif pour votre V1 car vous n’avez pas les moyens d’Amazon. Pour ma part, je sacrifie les utilisateurs des versions d’internet explorer  < 6, et je cible avant tout les format de téléphone mobiles et tablettes sur android et os. Concernant les écrans, il faut prendre en compte le fait que de nombreuses personnes utilisent des grandes résolutions d’écran (>1280px). Vous avez accès à des statistiques (mondiales) ici sur les navigateurs et les résolutions d’écran.

Etape 4 – Le contenu

Un site, c’est aussi et surtout du texte et des images. Soignez donc votre discours, soyez clairs, trouvez de belles photos, expliquez qui vous êtes, pourquoi on doit être client chez vous, créez une faq, n’oubliez pas les conditions générales de vente (CGV) ou d’utilisation (CGU), rédigez vos emails sans faute d’orthographe, etc. Du bon sens bien souvent oublié par nos amis développeurs qui viennent de passer 5 mois sur leur site… Si vous voulez aller plus loin, vous pouvez définir une stratégie de contenu pour vous référencer sur Google et interagir avec Facebook, Twitter et Pinterest. Ces sujets seront l’objet d’articles futurs…

 

En concusion : créer une place de marché n’est pas trivial

En résumé une marketplace de bonne qualité coûtera chère ! Si vous n’êtes pas sûre de vous, vous pouvez opter pour la solution low-cost mais selon moi pas viable pour un business web qui a un peu d’ambition :

  • Un site tout fait sur wordpress ou un prestashop (cf l’article sur la création d’un blog)
  • Ajoutez ou développez à ce site un module complémentaire répondant à votre besoin (si vos besoins sont très différents de ce qui se fait normalement, vous y passerez autant de temps qu’en redémarrant un site de zéro).
  • Faîte faire un design sur 99designs pour quelques centaines de dollars ou achetez un thème.
  • Lancer votre site et réalisez les 3 / 4 des choses manuellement.

Au bout de 4 mois, soit vous avez des clients et vous redémarrez de zéro un vrai site qui correspond à vos attentes, soit vous n’avez pas de clients et vous laisserez végéter votre site ou le fermerez. Mais au moins avec une perte faible. Seulement le résultat de cette méthode ne vous permettra pas d’être réellement crédibles avec vos clients et vos investisseurs…

Si en revanche vous avez associé un développeur ou que vous croyez fort à votre projet, vous gagnerez plusieurs mois à développer d’emblée votre propre site, quitte à n’y mettre que les fonctionnalités essentielles et d’ajouter le reste par la suite.

Créer une place de marché (ou marketplace) en ligne

6 réflexions au sujet de « Créer une place de marché (ou marketplace) en ligne »

  1. Cet article est tout à fait juste et liste en effet les nombreuses étapes nécessaires à la création d’une place de marché. Il ne faut pas se décourager en lisant cela !
    J’ajouterai qu’en plus de tous les éléments orientés « développement » qui sont précisés ici, il ne faut pas négliger l’animation de la communauté et la promotion de la place de marché. De nombreux sites autour d’un même concept se lancent souvent en même temps, il s’agit donc à chaque fois de bien prouver sa valeur.

    Je souhaite également évoquer Sharetribe, un outil open-source qui permet de créer en quelques minutes une place de marché. Toutes les fonctionnalités essentielles (gestion des utilisateurs, moteur de recherche, carte, création d’offres/demandes, avis…) sont déjà présentes et, avec la personnalisation de textes/couleurs/logos, vous pouvez disposer très rapidement d’une place de marché fonctionnelle (donc au delà même du MVP tel qu’évoqué dans cet article).
    Certes, tout ne sera pas à 100% comme vous l’imaginez mais c’est une bonne solution pour proposer votre concept très vite à vos utilisateurs et recevoir leur retour. Vous pouvez ainsi tester à moindre coût (Sharetribe propose des offres gratuites et premium) votre idée et vous concentrer sur votre valeur ajoutée : l’animation de la communauté. Il est bien sûr toujours possible d’affiner, ensuite, certains détails de votre place de marché.

    Des solutions existent donc, à mi-chemin entre le développement complet et l’utilisation détournée de WordPress ou Prestashop (qui apporte souvent plus de problèmes qu’elle n’en résout ;-)).
    Dans tous les cas, comme l’auteur le précise dans l’article, il s’agit de tester au plus vite son concept : c’est ce qui fera la différence entre une place de marché qui réussit car elle est bien adaptée aux besoins des utilisateurs par rapport à une place de marché très bien réalisée mais sans intérêt.

  2. Il faut pas oublier les obligations concernant l’encaissement pour compte de tiers qui nécessitent la mise en place de solutions de paiement particulières (aucune banque donnera un kit de paiement pour une marketplace, il faut donc trouver les bons prestataires).

    Une solution open source et gratuite de création de marketplace est en cours de développement par cette société: http://www.sofracs.com/creation-site-marketplace-consommation-collaborative

  3. Bonjour !

    Nous avons développé une solution qui révolutionne la création de marketplaces e-commerce, rendant cela accessible aux particuliers (plus de détails dans le sondage ci-dessous).

    Pourriez-vous remplir ce très court sondage (3min max!) ?
    Ça nous aidera à identifier le public le plus concerné par cette innovation.

    https://docs.google.com/forms/d/1Eu7Kn7GO-ehRkxHbe1gAqnrjReUqQWs-u3btMJwHAdc/viewform

    Merci d’avance !

    Bonne journée,

  4. Super article, merci ! Le secteur du E-commerce connaît une croissance impressionnante depuis maintenant plusieurs années. Les solutions dédiées à la création de site E-commerce et de Marketplace sont de plus en plus nombreuses, ce qui peut rendre le choix de la bonne solution difficile pour le porteur de projet E-commerce. On vient de publier un comparatif des solutions de création de site E-commerce, avec 11 solutions passées au crible : http://www.lafabriquedunet.fr/creation-site-ecommerce/articles/marketplace-ecommerce-comparaison-solutions/

    Encore merci et à bientôt,

    Adrien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *