Dropbox, conférence de Drew Houston (CEO et co-fondateur) à Stanford

Dans cette vidéo, Drew Houston, actuel CEO et cofondateur de Dropbox, retrace les débuts de son entreprise devant une audience d’étudiants de Stanford. Il parle de la genèse de son entreprise et donne quelques conseils aux étudiants.

La genèse de Dropbox

Lorsqu’il a créé Dropbox, Drew Houston était tout juste diplômé du MIT en informatique. Pendant ses études déjà, il baignait dans le monde entrepreneurial puisque lui-même travaillait à la création d’une entreprise pour préparer le SAT (examen Américain) et que son meilleur ami était en train de créer une entreprise déjà financée à hauteur de plusieurs millions de dollars suite à un passage par l’incubateur Y Combinator.

Mais l’entreprise sur le SAT ne le faisait plus vibrer. Les entreprises à la mode de l’époque sont dans le stockage de fichiers dans le « Cloud » (c-à-d en ligne). De nombreuses sociétés étaient en train de se créer à ce moment et aucune n’était selon lui vraiment convaincante pour résoudre le problème de la portabilité des données sur différents appareils. Pour créer la première version de Dropbox, Drew s’est alors inspiré du système existant au MIT qui permettait de retrouver ses documents sur n’importe quel ordinateur.

Andrew a alors cherché un associé qu’il a trouvé très rapidement (Arash Ferdowsi). Il a ensuite réussi à intégrer l’incubateur Y Combinator et a développé une première version du produit que l’on connaît actuellement durant l’été 2007. Assez rapidement ensuite, il est parvenu à lever 1,2 million de dollars auprès de Sequoia Capital (sans doute le plus emblématique fond de capital risque californien) notamment en septembre 2007. Cette levée a été signée en l’espace de quelques jours seulement. Pour mieux s’y connaître en levée de fonds, n’hésitez pas à visiter le site en anglais  Venture Hacks

 Les clefs du développement de Dropbox

Rapidement, l’équipe s’est heurté au problème de la distribution de leur produit. En effet, Dropbox répond à un problème pour lesquels les utilisateurs n’effectuent pas de recherche du google, et sont le plus souvent même pas conscient de ce problème de portabilité. Leurs campagnes sur Google Adwords (régie publicitaire de google) ne sont donc pas rentables.

Pour résoudre ce problème Dropbox a développé une stratégie en deux volets :

1. Créer un excellent produit qui résout un vrai problème en faisant attention aux 1000 détails grâce à une équipe d’excellents ingénieurs et designers.

2. Ils ont ensuite créé deux leviers pour que le bouche à oreilles se répande : un système de parrainage qui fait gagner de l’espace gratuit sur la Dropbox du parrain et du parrainé et l’utilisation des dossiers partagés en famille ou dans les travaux d’équipe.

Dropbox s’est fait connaître suite à une opération de Guérilla Marketing (cf. l’excellent livre de J.C. Levinson sur Amazon) avec une vidéo sur le réseau social Digg qui a eu plusieurs dizaines de milliers de vues en quelques heures.

Le second point clef selon Drew est de recruter les meilleurs ingénieurs. Il reprend pour cela les mots de Mike Mortiz de Sequoia sur ce qui fait la différence entre un belle entreprise et une entreprise exceptionnelle :

  • recruter les meilleurs ingénieurs
  • avec des fondateurs amoureux de leur produit
  • on peut aussi ajouter (avoir un très gros marché)

Dans les questions sur comment il fait pour recruter les meilleurs, Drew explique qu’il est facile pour un bon ingénieur de recruter un autre bon ingénieur. En revanche, pour recruter les meilleurs marketeurs et financiers, il a d’abord fait appel à des prestataires puis a demandé de l’aide à ses investisseurs, car il est difficile de juger de la qualité de quelqu’un dans un domaine que l’on ne connaît pas.

En somme, ce qui fait aujourd’hui le succès de Dropbox, selon son fondateur, est de :

  • recruter les meilleurs
  • développer un produit d’exception répondant à un seul besoin client
  • s’assurer que ses clients sont satisfaits
Dropbox, conférence de Drew Houston (CEO et co-fondateur) à Stanford

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *