Réservez un nom de domaine pour 5,99€ par an

Le nom de domaine est la fameuse adresse monsite.com qui permet aux internautes d’accéder à votre site. Sans ces noms, il faudrait accéder aux sites via les adresses IP des serveurs (ex : 172.16.0.0) qui sont beaucoup moins lisibles, et l’internet ne serait sans doute pas ce qu’il est aujourd’hui… Je vais vous montrer comment réserver un nom de domaine pour quelques euros par an seulement.

Le choix d’un nom de domaine est donc primordial pour votre site internet pour les raisons suivantes :

  • Si vous lancez une marque sur Internet, c’est ce nom de domaine (entre autres) qui vous aidera à déterminer le nom de votre marque
  • C’est ce nom qui sera l’une des portes d’entrée principale vers votre site : c’est ce dernier que les internautes entreront dans leur barre d’adresse ou dans les moteurs de recherche pour vous trouver. Vos partenaires feront des liens vers votre site en mettant ce nom dans le lien.

Comment faire le tri entre le .fr, .com, .ney, .biz, .ey, etc ?

Il existe de nombreuses extensions que l’on pourrait classer en trois catégories :

  • Les noms de domaines internationaux génériques : .com, .net, .org, .info

Ces noms, surtout pour le .com, sont les plus rares, les plus chers et les plus importants. En effet, depuis une quinzaine d’années, de nombreux « domainer » ont acheté des noms en .com et les conservent afin de les revendre à d’autres particuliers ou sociétés. Les noms génériques peuvent valoir plusieurs million d’euros. Il n’est pas rare, de se voire demander plusieurs dizaines de milliers d’euros pour des noms assez banaux. La plupart des noms de moins de 5 lettres sont déjà prix tout comme la plupart des noms de 6 ou 7 lettres qui sonnent bien…

Ces noms sont important pour les marques car ils sont internationaux et bien référencés par les moteurs de recherche. En effet, ils sont référencés de la même manière dans tous les pays par les moteurs de recherche. De plus, il n’est pas rare de voir dans Google parmi les 20 premiers résultats des noms de type ma-recherche.com, même si leur poids semblent diminuer ces dernières années.

  • Les noms génériques nationaux : .fr, .be. ch, .de, .eu (pour l’Europe), .io, .li, etc.

Ces noms sont moins concurrentiels car nationaux. En effet, il est rare de voire une entreprise s’implanter aux USA avec un nom en .fr. Ils sont également moins concurrentiels car il est parfois nécessaire de résider dans le pays pour en acheter l’extension. Pour les .fr, il faut par exemple être un citoyen de L’UE. En revanche, ces noms sont très bien référencés par les moteurs de recherche dans les pays en question, d’où leur intérêt si votre entreprise est nationale ou votre site en Français par exemple. Il existe quelques extensions exotiques du type .li (Liechtenstein) qui deviennent de plus en plus populaires dans les startups car les domaines simples en .com sont presque tous pris.

  • Les noms génériques plus exotiques : .mobi, .biz, .areo, .pro, .travel, .tel, .xxx, etc

Ces noms ce sont créés pour faire face à la demande toujours croissante et sont plus spécifiques. Ces noms sont généralement un peu moins bien référencés par les moteurs de recherche et il est peu courant de voir des marques qui reposent exclusivement sur ces derniers. Depuis début 2012, l’ICANN, l’organisme international qui gère les extensions des noms de domaines, a permis à des tiers d’ouvrir de nouvelles extensions pour une somme minimal de 185 000$. Cela veut dire que les extensions « exotiques » vont fleurir ces prochaines années, comme le .paris, .sex, etc.

Réserver un nom de domaine en pratique

L’association entre les adresses IP et les noms de domaines est stockée dans des serveurs DNS gérés par votre revendeur de nom de domaine. Pour avoir disons négofioul.fr, il vous faut faire plusieurs choses :

  • vérifier que negofioul.fr est bien libre (j’utilise personnellement gandi.net ou ovh.com)
  • Si ce dernier est libre, il suffit d’aller chez n’importe quel revendeur pour le réserver, ce qui vous coûtera quelques euros par an. N’oubliez pas de le renouveler chaque année si vous ne voulez pas que les chinois vous le piquent! J’utilise pour ma part OVH qui n’est pas très cher (5,99€ / an pour un nom de domaine en .com)
  • Certaines extensions de type nécessitent des conditions particulières pour les acheter : pour avoir un .fr, il faut par exemple résider en UE.
  • Si ce dernier n’est pas libre il vous faut contacter son propriétaire (dont les coordonnées sont stockées par l’hébergeur dans le répertoire WHOIS) puis lui racheter. Afin de trouver les coordonnées dans le WHOIS, j’utilise Gandi.net pour avoir le nom de l’hébergeur, puis je cherche le répertoire WHOIS de l’hébergeur en question. Vous pouvez aussi utiliser sedo.com pour faire des enchères ou acheter des noms déjà réservés. Une fois que vous avez trouvé le propriétaire et que vous êtes mis d’accord sur un prix, le transfert peut se faire par un système sécurisé de type escrow.com pour éviter de vous faire arnaquer.
  • Une fois votre nom acheté, vous devez le lier à votre hébergeur en pointant le DNS vers la bonne IP de l’hébergeur (ce qui peut être simple comme compliqué selon les hébergeurs) via un changement de DNS A-Name ou C-Name, par exemple. Cette manipulation est plus technique et nécessite l’aide d’une personne qui s’y connaît. Il est possible que cette manipulation prenne un peu de temps à se propager sur Internet, donc anticipez, pour ne pas avoir un site off le jour de votre lancement !
Réservez un nom de domaine pour 5,99€ par an

Une réflexion au sujet de « Réservez un nom de domaine pour 5,99€ par an »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *